Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du MARGOUILLAT

Vendredi 3 :

Réveil dans la baie de Porto Santo, Praia Dourada, beau temps, plusieurs bateaux autour de nous, des Scandinaves et des Français. Nous entrons au port, sommes bien accueillis par le capitaine Nelson qui nous indique une place en bout de ponton. Nous faisons les formalités administratives de douane et autres …, petites réparations, ménage, rangement, renseignement sur les possibilités du lieu, laverie, la ville Cidade do Porto Santo est à 2 km. Vers 16h nous partons à la découverte de la ville unique de cette ile, arrêt dans un bistro avec wifi pour recevoir et envoyer nos emails. Diner dans un restaurant de poissons, le Baiana, les brochettes sont réputées, espetada, au calamar lula, au poulpe polvo, avec des légumes et des bananes, excellent avec en apéro un verre de madère seco. Bonne nuit amarré au ponton malgré quelques hurlements de navigateurs sérieusement éméchés.

Samedi 4 : Avitaillement en ville, séance Internet Margouillat, ballade en bus de 2h qui nous fait faire le tour de l’ile avec quelques arrêts a des points remarquables, la cote nord est très sauvage, avec des falaises noires et rouges tombant sur une eau bleue émeraude. Diner à bord.

Dimanche 5 : Appareillage vers 10h pour Madère, vent arrière sous spi. Madère est en vue, ainsi que les iles Desertas. Nous passons la pointe est de Madère, La Ponta de Sao Lourenço, paysage désertique et rocailleux balayé par les vents, telle un oasis miniature la maison du gardien de la zone protégée, la casa do Sardhina trône sur l’éperon rocheux. Nous jetons l’ancre à proximité dans la Baia de Abra, qui doit être le seul endroit sûr de mouillage forain.La zone est occupée par une ferme marine et quelques autres bateaux norvégiens. Baignade dans une eau limpide, 8 m de fond et 200m de la crique, galets et rochers volcaniques. Dans la soirée je mets ma ligne à l’eau, appâtée avec du jambon cru. J’attrape un Pageot de couleur rosé et de bonne taille. Diner de crêpes salées maison. Nous jouons tous les 4 au Ouistiti avec un petit verre de rhum. La vie est belle.

Lundi 6 : On se met à l’eau avec masque et tuba dès le levée pour caréner le bateau à l’aide d’une éponge grattante. J’attrape un baliste qui case l’hameçon avec sa mâchoire en forme de bec, nos voisins norvégiens les appellent des shell crackers. Agréable déjeuner à bord de poissons frais et salades, sieste et baignade. Visite des jeunes Norvégiens, 3 années sabbatiques,  qui nous annoncent une invasion de viking pour ce soir, 8 bateaux devraient nous rejoindre au mouillage.

Repères historiques : 1418 Joao Goncalves Zarco et Tristao Vaz Teixera et Bartholomeu Perestrelo, capitaines portugais, débarquent à Porto Santo et en 1419, à Madère. Devient un point de départ pour les caravelles à la découverte de l’Afrique, l’Asie et des Amériques. Après les céréales l’archipel se lance avec succès dans la culture de la canne à sucre. 1455 premiers vins de Madère, cépage Malvoisie, arrivée de Christophe Colomb en 1474, négociant en sucre qui épouse la fille de Perestrelo, gouverneur de Porto Santo. Les marchands Hollandais, Italiens et Anglais contrôlent l’exportation du vin de Madère. 1498 Vasco de Gama par pour les indes 1500 les Portugais découvrent le Brésil. Le Portugal devient la plus grande puissance européenne, en 1510 ils colonisent Goa, puis ils débarquent sur les iles des Molusques, la Chine, le Sri Lanka en 1518, enfin en 1543 le Japon. Madère sert d’escale au transbordement des épices d’Asie, des esclaves d’Afrique et du sucre d’Amériques latine. En 1566 mise à sac par des corsaires français. 1580 L’Espagne s’empare de la couronne Portugaise et donc de l’archipel de Madère. 1640 les portugais se libère du joug Espagnole, la fille du roi Jean IV épouse le roi d’Angleterre Charles II et le contrat octroie de nouveaux privilèges commerciaux aux anglais. 1703 tremblements de terre à Madère, puis de nouveaux en 1755. 1775 abolition de l’esclavage. 1926 Oliveira Salazar s’empare du pouvoir, dictature de 48 ans. 1974 révolution des Œillets de jeunes officiers renversent le régime fasciste, le mouvement pour l’indépendance de Madère échoue. En 1976 Madère devient une région autonome. 1978 l’archipel devient Parc National.

Mardi 7 : C’est au tour de Jean-Louis de pêcher au harpon un baliste que nous mangeons immédiatement pour le déjeuner. Départ pour la Marina Quinta do Lorde qui se trouve à la pointe est de Madère, à 20 km de Funchal.    C’est le lieu de RDV pour le rallye, cette Marina est toute neuve avec tous les services. Diner à la Marina, soupe de tomate œuf poché, salade de pieuvre et bolo de caco (pain chaud beurré et aillé).

Mercredi 8 : Départ en bus pour Funchal, 1h30 de surplomb sur la côte basaltique avec ses petites maisons accrochées au rocher et jardin fleuri en terrasse. Ce qui frappe le plus c’est la gentillesse des Madériens et la flore omniprésente (fleurs et arbres exotiques aux couleurs éclatantes, bien que nous ne soyons pas dans la meilleur saison). Visite du musée municipale d’histoire naturelle, étonnante collection de minéraux, coraux, oiseaux et poissons. Déjeuner dans un petit restaurant avec jardin intérieur, Espada (sabre noir spécialité de l’ile) grillé à la banane. Casa Museu Frederico Freita où l’on admire une collection d’objet et de meubles anciens de Madère ainsi qu’une exposition remarquable d’azulejos anciens du monde entier, les plus beaux venant de Turquie, Damas, et Perse. Achat de fruits et légumes dans une sympathique petite épicerie. Retour et diner dans le bateau. 

Jeudi 9 :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

anne catherine 05/11/2008 21:35

bonsoir les cousins chéris!
ce soir ,aprés cette folle nuit et l'election d'obama,j'ecris à bcq d'amis americains et je viens aussi de prendre le temps de lire votre blog plus en détails .vous me faites rever meme si c'est un peu dur qqfois pour ma cousine françoise!super de vous savoir vivre cette experience!!!david est encore en déplacement et il n'a aps pris le temps de lire le blog qui est sur mon ordi ,!!!!mais il se ratrappera vite !ici tout va bien et nos enfants aussi .mon père vient de passer qqjours à grasse et malgré le tres mauvais temps cela lui a fait du bien!!
big love et grande tendresse à vous 2 anne catherine

anne catherine 05/11/2008 21:34

bonsoir les cousins chéris!
ce soir ,aprés cette folle nuit et l'election d'obama,j'ecris à bcq d'amis americains et je viens aussi de prendre le temps de lire votre blog plus en détails .vous me faites rever meme si c'est un peu dur qqfois pour ma cousine françoise!super de vous savoir vivre cette experience!!!david est encore en déplacement et il n'a aps pris le temps de lire le blog qui est sur mon ordi ,!!!!mais il se ratrappera vite !ici tout va bien et nos enfants aussi .mon père vient de passer qqjours à grasse et malgré le tres mauvais temps cela lui a fait du bien!!
big love et grande tendresse à vous 2 anne catherine

Le blog du MARGOUILLAT

Le blog du Margouillat est édité par Françoise et Thierry pour leurs familles et leurs amis

HTML

HTML.....

Module 2

module...

Hébergé par Overblog